visu pour siteenclave
Il se passe quelque chose chez vous, dont vous vous rendez compte, vaguement, ça crée comme un malaise, un truc qui cloche… Et pourtant, vous n’arrivez pas à mettre des mots dessus. Personne ne relaye vraiment l’information. Mais si ça continue… on pourrait tous être engloutis. Il prend un télescope et visualise des cartes postales représentant le passé du territoire. Quand une étoile meurt, elle s’enflamme. C’est ce qui fait qu’elle brille. Quand elle est entièrement consumée, ça crée un trou noir qui aspire tout sur son passage. Dans son télescope, les cartes postales s’enflamment et brûlent telles des étoiles dans la nuit. Mais après, petit à petit, l’espace se reconstitue. Comble les trous. Dans son télescope, il voit des plans d’immeubles qui se dessinent comme des champignons. Bordeaux est une étoile qui brûle. Le feu finit de se consumer et les trous apparaissent, ça et là. Dans quelques années, ce sera terminé. Bordeaux sera une étoile nouvelle : avec ou sans vous, les trous auront été comblésIl se passe quelque chose chez vous, dont vous vous rendez compte, vaguement, ça crée comme un malaise, un truc qui cloche… Et pourtant, vous n’arrivez pas à mettre des mots dessus. Personne ne relaye vraiment l’information. Mais si ça continue… on pourrait tous être engloutis. Il prend un télescope et visualise des cartes postales représentant le passé du territoire. Quand une étoile meurt, elle s’enflamme. C’est ce qui fait qu’elle brille. Quand elle est entièrement consumée, ça crée un trou noir qui aspire tout sur son passage. Dans son télescope, les cartes postales s’enflamment et brûlent telles des étoiles dans la nuit. Mais après, petit à petit, l’espace se reconstitue. Comble les trous. Dans son télescope, il voit des plans d’immeubles qui se dessinent comme des champignons. Bordeaux est une étoile qui brûle. Le feu finit de se consumer et les trous apparaissent, ça et là. Dans quelques années, ce sera terminé. Bordeaux sera une étoile nouvelle : avec ou sans vous, les trous auront été comblésun un polar métropolitain .....
	

 
  • pour nous écrire: geoaffective@gmail.com